Vendredi 16 févier à 20h Jeanne Carl-Bertrand « Ce que j’aime »

Jeanne Carl-Bertrand

De la parole à l’écrit,  une même passion, celle des Arts, de la littérature,  du théâtre  et plus particulièrement de la poésie.

« Ce que j’aime »

Des beaux-arts, au conservatoire, une vie en poésie rythmée  par l’amour, la liberté  et la nature car : rien ‘est plus beau que de marcher sur une plage pour voir se lever le jour, admireret écouter les oiseaux qui chantent dès l’aurore.

Diction, Déclamation, Art Dramatique (au Conservatoire) ont mené tout naturellement, Jeanne Carl Bertrand sur le chemin de  l’écriture.
Ses Poèmes, Nouvelles et Contes – ainsi qu’une pièce de théâtre – sont inspirés  par l’amour, la nature et les animaux…

Sa participation à des concours littéraires en France, Belgique, Suisse et Espagne a été couronnée de 165 Prix. Ce qui lui a permis de (re)découvrir de jolies régions mais aussi, de tisser de nombreux liens d’amitié.

Jeanne Carl Bertrand a eu le bonheur d’être reçue dans des émissions de radio, d’être interviewée à la télévision et de voir un choix de ses poèmes mis en scène (cinq récitants ont animé le spectacle).

Passionnée de Cinéma, Jeanne Bertrand a suivi deux stages d’écriture de scénario et figuré dans neuf films (dont un avec Marion Cotillard et Guillaume Canet)

 

 

 

 

Vendredi 9 février 2018 « Râjel »

Râjel

« J’écris un poème au vent, vissé au cœur jusqu’à la racine de mon âme » Râjel

« Râjel, C’est… »

C’est une performeuse, musicienne vocale, jongleuse de mots, c’est la musique en liberté, les mots et la voix en uppercut, une Grande Prêtresse du Slam qui vient nous présenter son dernier livre, inspiré de l’enfance et plus. C’est la trajectoire d’une personnalité singulière trouvant sa place dans la création musicale et poétique. Avec vitalité, humour et universalité, Râjel raconte et puis se livre… »

Râjel est avant tout une orfèvre de la langue française dont elle cisèle les mots pour donner à entendre ce qu’elle recèle en elle de sensibilisé et de réalisme. « Elle porte haut l’étendard de la poésie ». (Pierre Jean-Dupuy, Adjoint au directeur régional des affaires culturelles de Midi-Pyrénées, Conseiller pour la langue française et les langues de France).

Son inspiration prend corps dans la vie, immergée dans la vie, la différence et le respect, le reste lui apparaissant comme futile. Elle se frotte à la vie et part au combat avec son stylo comme fer de lance, elle est de la famille des résistants. Elle transmet avec force et énergie son art, et la scène est son domaine. Ses mots, sa voix sont des uppercuts et, que l’on partage où non ses opinions, elle n’en reste pas moins une bêe de scène. (Lorenzo Galliéro, slameur)

Merci Râjel pour vos mots musique claire, et comme un Brésil, ensoleillés, tous mes vœux pour la fête, la douceur, la beauté. (Barbara)