Atelier du 17 juillet 2018 “PROVERBES, DICTONS ET Cie”

PROVERBES, DICTONS ET Cie
Les mots dicton et proverbe sont connus de tous, mais leurs significations diffèrent quelque peu, d’où l’utilité d’avoir plusieurs mots !
Le mot ‘ dicton ‘ désigne une sentence populaire à but pratique. Il est assez souvent régional et concerne les choses de la nature. Le mot ‘ dicton (XVe siècle) vient du latin dictum, qui signifie ‘ sentence ‘. À l’origine, les dictons étaient faits pour aider la population à se souvenir des moments où il faut planter ou semer certaines graines, indiquant également les dates de moissons, aidant aussi à prévoir la météo etc.  Dans les dictons, on retrouve souvent le nom des saints et des mois. Exemple : En avril, ne te découvre pas d’un fil ‘.
Le mot ‘ proverbe ‘ est souvent lié à des pays précis mais pas forcément. Il vient du latin proverbium, de verbum qui signifie ‘ mot ‘ (XVIIe siècle). Exemple : un proverbe chinois. Il peut concerner également des régions. Les proverbes ont un sens assez général du point de vue de la philosophie de vie. Exemple :L’habit ne fait pas le moine. ‘ Cela veut dire qu’il ne faut pas se fier aux apparences.
A – JOUONS avec les sentences ci-dessous (proverbes ou dictons?) :
. Un tien vaut mieux que deux tu l’auras
. Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse
. Qui veut noyer son chien dit qu’il a la rage
. Coureur un jour, coureur toujours
. Qui vole un œuf vole un bœuf
. À bon chat bon rat
. Quand le chat est absent les souris dansent.
Les transformer en mélangeant les éléments entre eux. Au final il s’agit d’obtenir 7 nouveaux dictons (ou proverbes) en n’incluant aucun élément extérieur.
Par Marie-Christine :
– A bon chat, tu l ‘auras
– Un tiens vaut mieux qu’un rat
– Quand le chat est absent, il a la rage
– Qui veut noyer son chient, vole un bœuf
– Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin les souris dansent
– Qui vole un œuf se casse
– Coureur un jour ne dit jamais bonjour
Par Sylviane :
Qui veut noyer son chien vole un bœuf
Un tiens vaut mieux que deux bons rats
Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin tu l’auras
Coureur un jour dit qu’il a la rage
Quand le chat est absent elle se casse
Qui vole un œuf, les souris dansent
A bon chat coureur toujours
B – Continuons de nous divertir en créant 12 nouveaux dictons : un par mois de l’année . Mais, attention, il faut faire rimer chaque dicton avec son mois :
ex : en septembre n’abuse pas de l’ambre (?)
Par Marie-Christine :
– En janvier tu te prénommeras Xavier
– En février, ne jamais se vriller
– En mars, méfiez-vous des garces
– En avril, barre-toi sur une île
– En mai, ne dis jamais jamais
– En juin, ne fais pas le malin
– En juillet ressurgissent les yéyés
– En août, tu n’auras que des doutes
– En septembre,  on se cambre
– En octobre, restez sobre
– En novembre, faire comme en septembre
– En décembre, ne jamais quitter sa chambre
Par Sylviane :
En janvier cire tes nouveaux souliers
En février pense à ceux qui riaient
Au mois de mars largue les amarres
En avril plus aucun péril
En mai ne disons plus jamais
Mois de juin, mois des marsouins
C’est en juillet que se cueillent les oeillets
Au mois d’août aérez les moumoutes
En septembre on recompte ses membres
C’est en octobre que tombent les opprobres
Chaque mois de novembre il faut récolter l’ambre
Joli mois de décembre effacera novembre
C – Et enfin utiliser les nombres pour créer 12 dictons ou proverbes mais cette fois il ne s’agit pas de rimer mais de faire commencer par le SON D’UN CHIFFRE .
Ex : SENTinelle aveugle n’a pas besoin de lunettes.
Par Marie-Christine :
C’est à cause de dictons à la noix qu’on contourne la loi
Mille poètes, vraiment quoi de plus chouette ?
– Deux vers de soi ne sont pas vers à soie
Sans imagination, t’auras l’air d’un con
Disculper n’induit pas que la paix
– Trois étoiles un jour, le confort pas toujours
– Un imbécile ne vaut pas deux fossiles
– Si c’est trop dur, faut pas que ça dure
– Sans le sou, tu n’es pas grippe-sou
– Quatre cerveaux d’oiseaux valent bien quatre cerveaux de veaux
– Saint Quentin nous promet du bon pain
– Cinquante guiboles ne font pas 25 coureurs qui rigolent
Par Sylviane :
UN bon mot vaut bien trois silences
DE ci de là qui connaît sa vraie route ?
ÉTROIT d’esprit jamais ne vole
QUATRE-quart dans l’assiette entier va sur les hanches
CISeaux rouillés, ciseaux toujours
C’EST en dormant d’un œil que le chat fait recette
HUIS bien fermé nuit sans danger
NEUF ou ancien, tout billet va bien dans la main
DIScours trop long public qui baille
SENTir la mort c’est vivre encore
MILou jamais n’a fui Tintin
SANS MILan dans le ciel volent les hirondelles
D – Avec les lettres des mots PROVERBE et DICTON reherche de vocabulaire afin d’écrire un texte – prose ou poème – qui en incluera le maximum. Ces mots seront soulignés dans le texte. Ex : dindon – réverbère – père – robe – probe – etc… voir ci-dessous –
Par Sylviane : pôvre et tout nu-
Le pôvre, sous un réverbère,
rêve de doux coton berbère,
une notion de nid, de toit,
de dodo où, comme il se doit,
chacun se sent un peu pépère.
Et le pôvre, tel un dindon,
rêve à toutes les jolies robes
qui le délivreraient d’opprobres…


sous un bob il noie son air con
de coco en mal de cocon,
de ver tout nu qui toujours erre.
C’est pourquoi, sous le réverbère,
le pôvre au verbe sans diction
se remémore un vieux dicton :
« sans un père, sans un tonton,
cherche toi une Ève dondon.