le 27 octobre 2017 « Balade gourmande en poésie »

« Balade gourmande en poésie »

La gourmandise est le sel de l’existence. 

La gourmandise de la vie, de l’amour, du savoir, de l’autre et des autres, et bien sur de la bonne cuisine et des bons vins nous allons ensemble nous offrir une soirée gourmande où chacun pourra se délecter de quelques mots, de quelques vers, de quelques rires et de confiseries qui vous évoquerons un peu votre enfance…

(Claude Monthurel)

 

 

Le 20 octobre 2017 carte blanche à Sylviane Blineau « Blues d’un piano noir »

 

Poète reconnue, Sylviane Blineau collectionne les Prix de poésie. Sensuelle, délicate, allégorique, virevoltante, inventive, unique, faite femme, sa poésie est un chant ; elle nous emporte sur des chemins de traverses. Fulgurances et métaphores s’y conjuguent à l’infini des nombres ; l’émotion est palpable. À l’image de ses précédents recueils, « Blues d’un piano noir » est un livre précieux ; le lecteur en déguste tous les mots comme le gourmet le fait des mets les plus fins…

Artiste peintre, Madge fait chanter et frémir les couleurs sur ses toiles. Vibrations de piano en errance, elle joue avec les énergies, métamorphose le tangible ; symbiose entre la matière et l’esprit, la gestuelle et l’inconscient explorent l’infini des possibles… L’invention prend le pas sur la mémoire, la dynamique créatrice enfante le paysage et l’œuvre se structure d’elle-même. Technique et lâcher-prise sont les maîtres mots de ses compositions, le beau n’est plus une fin en soi mais un langage, universel, un moyen d’expression ; l’impulsion devient quête, signifiance, espérance et voyage…

La rencontre du peintre et du poète est une réussite. Leurs talents et sensibilités se répondent, s’interpellent, s’harmonisent… Œuvre charnelle, onirique, colorée, musicale « Blues d’un piano noir » nous ouvre autant les sens que l’imaginaire.

Sylviane Blineau et Madge écrivent le mot « art » en lettres majuscule !…

Exposition éphémère, rencontre, lecture, dédicace, partage…, une belle soirée en perspective…

Libre participation

Vendredi 13 octobre 2017 carte blanche à Paule Elisabeth Oddero « Automnales »

« Automnales »

De la Méditerranée à la mer d’Iroise, d’Ouessant à Dakar…

Une géographie qui multiplie les mots… De la Foudre tombée sur les Corbières à l’art street de Barcelone… des impressions multiples au contact d’autres artistes comme une réflexion des couleurs et du temps. « A te regarder, ils s’habitueront » …disait René Char Et les mots sans musique comme une nuit sans aube…

Paule Elisabeth Oddero

Femme de culture, amie des artistes, écrivain, poète, auteure de plusieurs livres d’artistes, ciselures de l’âme, ses mots sont précieux, ils sont ce souffle de brise faisant frissonner les feuilles, l’aile de l’oiseau apprivoisant l’infini, l’écume de la vague caressant les rivages…, du monde intérieur à celui de l’extérieur, tous nous convient, en des ailleurs poétiques, au plus sensible des voyages…

Marie-Line Rivière

Auteur compositeur interprète, musicienne (flûte traversière, piano, violon, guitare), chef de chœur, artiste lyrique, médaille vermeil de chant lyrique, médaille d’argent opéra, médaille de bronze en opérette, elle travaille à l’Opéra de Bordeaux, de Nice, de Monte-Carlo, puis elle crée ensuite son atelier musical l’Échappée musicale ; elle-même muse, Marie-Line Rivière côtoie Érato et Euterpe à chaque aube nouvelle…

Avec la participation de Françoise Carol et Philippe Lemoine

Vendredi 6 octobre 2017 « Du côté de chez Salgas » à 20 h

 Chez les « Salgas », on ne dort pas monsieur, la nouvelle génération reprend le flambeau !…

Karine écrit, Emmanuelle lit et Marie-Stéphane filme…

Sous l’œil attendri de Gérard  et de Simone Salgas, au féminin les talents se conjuguent et s’harmonisent…, chacune  récite ses gammes et soudain l’amour et la poésie affleurent entre les lignes…

 

Chez les « Salgas », on parle pas Monsieur, on poétise !…

Chez les »Salgas », on ne « dit » pas Monsieur, on donne des ailes à la parole !…

Chez les « Salgas », on ne se tait pas Monsieur, on donne du sens aux mots et on les partage !…

Chez les « Salgas » Karine écrit, Emmanuelle, Marie et les amis d’ici et d’ailleurs  en illustrent les textes !…

Chez les « Salgas », on ne dort pas Monsieur, la nouvelle génération reprend le flambeau !…

Chez les « Salgas »,  Monsieur, on reçoit le talent en héritage !…