Le Week-end à la Place des Arts : vendredi 11 octobre à 20 h30 : Alain Birot auteur de romans policiers présente deux romans, samedi 12 octobre à 21 h Odette Pradines chante Barbara, dimanche 13 octobre les Mille-Poètes participent au vide grenier organisé par le comité Voltaire, stand devant « La Place des Arts »

Vendredi 11 octobre 2019 à 20 h 30 le roman policier s’invite à la Place des Arts

Alain Birot présente Vents de démence sur Narbonne et la malédiction de Minerve

Lecture dédicace, rencontre avec l’auteur

Libre participation

Samedi 12 octobre 21 h

Odette Pradines spécial Barbara

Avec sensibilité, sans l’imiter ni la trahir, Odette Pradines rend Hommage à la belle dame en noir

Participation aux frais 10 €

Réservation : 06 80 34 95 44 ou millepoetes@orange.fr

Le week-end à la Place des Arts : vendredi 27 à 19 h assemblée générale de l’association, à 20 h 30 Daniel Deixonne présente son roman « Il regardait la mer », le samedi 28 septembre à 20 h 30 « George Sand Frédéric Chopin chronique d’une passion amoureuse »

Vendredi 27 septembre 19h00

Assemblée Générale

Association « Mille-Poètes en Méditerranée » Objet : Convocation A.G Les membres de l’association « Mille-Poètes en Méditerranée » sont conviés à l’Assemblée générale qui aura lieu à « La Place des Arts » 10, Place Voltaire (11100) Narbonne Le vendredi 27 septembre 2019 à 19 h . Ordre du jour : Composition du conseil d’administration Point financier Rapport d’activité de l’année écoulée Projets et perspectives 2019/20 Fonctionnement de la Place des Arts Questions diverses Si vous ne pouvez être présent à l’assemblée générale, il vous est possible d’être représenté par un autre membre de l’association, pour cela établir un pouvoir et nous l’adresser si possible par mail : millepoetes@orange.fr Narbonne, le 27 août 2019 Philippe Lemoine, Président Fondateur ————————————————————————————- POUVOIR: Conformément aux statuts de l’association : Je soussigné………. donne pouvoir à M…………… de me représenter et voter en mon nom à l’Assemblée Générale du 27 septembre 2019. Le……… à…………… (Bon pour pouvoir – signer)

……………………..

Vendredi 27 septembre 20h30

Daniel Deixonne Il regardait la mer

« L’homme du Castell ou l’intranquillité sentimentale » (S.Salgas) 

« Il vit au Castell, une vieille maison flanquée d’une tour majorquine, sur le haut des Albères, dominant la mer.

C’est un écrivain reconnu, qui aime les femmes comme il aime les livres, sans s’y arrêter trop longtemps, juste du bout des doigts.

Une histoire de tact, de parfums et d’attente. »

Préface de Simone Salgas, illustration couverture de Claudie Capdeville.

Présentation, rencontre avec l’auteur lecture également de ses poèmes, dédicace

Libre participation

………………………………

Samedi 28 septembre 20h30

George Sand /Frédéric Chopin Chronique d’une passion amoureuse

Sur un concept de Claude Duval-Monthurel, une création originale, un spectacle musicale et poétique…

Avec Claude Duval-Monthurel, Christiane Barthes, Béatrice et Didier Mirouze

Accompagnés au piano par Marthe-Marie Ales-Roux

Participation aux frais 10 € Réservation : 06 80 34 95 44 ou millepoetes@orange.fr

Le Week-end à la Place des Arts : vendredi 20 septembre à 20 h 30 Isabelle Pujol présente son recueil « Lumières acrobates », dimanche 22 septembre 16 h Guy Boucher auteur compositeur québécois avec Erwens

Vendredi 20 septembre 20h30

Isabelle Pujol  Lumières acrobates

Poète du vécu de l’instant rare, ou du quotidien, Isabelle Pujol navigue en pleine lumière à l’écart de toute déliquescente préciosité. On aime la clarté subtile de son expression puisée au plus profond de sa sensibilité.  Elle éclaire et illumine ce monde offert à tous, le transcende grâce à un grand bonheur d’expression. (Gérard Salgas)

Présentation, rencontre avec l’auteur lecture, dédicace

Libre participation

……………………………….

Dimanche  22 septembre 16h00 heures

Guy Boucher et Erwens

Auteur compositeur québécois de passage dans notre région,

Guy Bouchet s’associe à Erwens pour un concert exceptionnel…

L’un est québécois, l’autre est français, les deux sont auteurs compositeurs, les deux réunis nous offrent un florilèges de chansons francophones  

Participation aux frais 10 € Réservation : 06 80 34 95 44 ou millepoetes@orange.fr

Le week-end à la Place des Arts : Vernissage de l’exposition « Les Nazcas » de Roland Rebuffy suivi de poèmes de Philippe Lemoine sur le thème de l’expo et d’une soirée hommage à Baudelaire

Vendredi 6 septembre 19 H Vernissage de l’exposition de Roland Rebuffy

La légende des Nazcas

L’avion est prêt à décoller, Mesdames, Messieurs, nous vous prions d’attacher vos ceintures, d’éteindre vos téléphones portables, nous sommes, en compagnie de Roland Rebuffy notre pilote et guide, en partance pour le Pérou où nous allons découvrir l’un des mystères de l’humanité : les géoglyphes de Nazca et des pampas de Jumaca…

Artiste peintre, Roland Rebuffy est aussi un homme de culture. Pèlerin devant l’Éternel, il parcourt le monde à la rencontre de son patrimoine et s’enrichit de ses splendeurs. Beautés, énigmes nourrissent son œuvre féconde. Magnificences qu’il transpose en carnets de voyage. Ornements mélodiques, poétiques, mémoire, temps suspendu à sa palette, sous ses pinceaux, les géoglyphes trouvent signifiance par l’esthétisme…   

Exposition du 6 septembre au 2 octobre 2019.

20 heures 30 Florilège poétique : Les Nazcas

Poèmes de Philippe Lemoine)

21 heures 15 Hommage à Charles Baudelaire

Le 31 aout 1867, il y a 152 ans, disparaissait Charles Baudelaire

Venez déclamer les poèmes de Charles Baudelaire que vous aimez…

Participation libre

Samedi 7 septembre 2019 21 heures Concert Hervé Tirefort

Un p’tit coin de parodie

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-2.png.

.

Spectacle d’humour musical. succès Off Avignon 2019

Participation aux frais 10 € Réservation : 06 80 34 95 44 ou millepoetes@orange.fr

Derniers rendez vous de la saison : le vendredi 5 juillet à 20 h 30 Paul Marco « Le vent en poésie », dimanche 7 juillet à partir de 16 h « Rencontre et repas des artistes chez Joelle à Coursan »

le vendredi 5 juillet 2019 à 20 heures 30

Paul Marco« Le vent en poésie »

Le vent parfois barbare, parfois chaud, parfois froid, le vent est un vagabond au multiples visages. Facétieux, il décoiffe les arbres, fait valser les vagues, soulève les jupons des dames… Alezan épris de liberté, il ouvre grand ses ailes et galope dans les plaines, côtoie les plus hautes cimes… Poète, il fait chanter les arbres et joue à la marelle avec les nuages…

De ses facéties, Paul Marco nous en offre un florilège poétique…

En 2éme partie de soirée

Libre parole ouverte à tous sur le thème du vent  

Libre participation

Dimanche 7 juillet 2019 à partir de 16 heures autour de la piscine

Rencontres et repas des artistes, auberge espagnole*, chez Joëlle

Un air de guitare ou d’accordéon, une chanson, un poème…

Tout le plaisir du partage et de la rencontre…

Joëlle, chemin de la Peige à Coursan (ne le chercher pas sur vos GPS, il n’est pas indiqué)

Itinéraire en venant de Narbonne, traverser Coursan, au dernier feu à la sortie du village, juste après le pont sur l’Aude, tourner à droite (rue Anatole France) arrivé à une fourche (rester sur la droite, le parcours sera ensuite fléché) sinon continuer, première maison sur la droite après l’ancien camping Oasis. (Si problème : 06 80 34 95 44)

*Auberge espagnole chacun apporte un plat, une boisson et si possible une chaise

L’association « Mille-Poètes en Méditerranée » bénéficie du soutien de la Ville de Narbonne :    

Dimanche 7 juillet 2019 à partir de 16 heures autour de la piscine

Rencontres et repas des artistes, auberge espagnole*, chez Joëlle

Un air de guitare ou d’accordéon, une chanson, un poème…

Tout le plaisir du partage et de la rencontre…

Joëlle, chemin de la Peige à Coursan (ne le chercher pas sur vos GPS, il n’est pas indiqué)

Itinéraire en venant de Narbonne, traverser Coursan, au dernier feu à la sortie du village, juste après le pont sur l’Aude, tourner à droite (rue Anatole France) arrivé à une fourche (rester sur la droite, le parcours sera ensuite fléché) sinon continuer, première maison sur la droite après l’ancien camping Oasis. (Si problème : 06 80 34 95 44)

*Auberge espagnole chacun amène un plat, une boisson et si possible une chaise

Vendredi 7 juin 2019 à 18 h 30 Annick Courtois « Paysages du Sud » vernissage, à 20 h 30 Paysages du Sud en poésie 1 ere partie Florilège de poèmes de Philippe Lemoine

Vendredi 7 juin 18h30

Paysages du Sud Vernissage Annick Courtois

L’art est un miroir magique que nous créons pour transformer les rêves invisibles en images visibles (GB Sham)

Pour Annick Courtois, peindre, c’est avant tout donner et partager…

Ses paysages du Sud, nous éveillent le regard et, célébration de la nature, chacun d’eux nous réjouit le cœur et l’esprit ; aux paysages, l’artiste donne ce supplément d’âme qui n’appartient qu’à elle…

20h30

Paysages du Sud en poésie

1er partie Florilège de poèmes de Philippe Lemoine 

2ème partie, (chansons ou poésies) Libre Parole sur le thème

Libre participation

Le week-end à la Place des Arts : vendredi 31 mai à 20 h 30 Monique-Marie Irhy « Les Calices vides », samedi 1 er juin à 21 h Inter’Mezzo « Paris, l’amour…, toujours, Paris sera toujours Paris… »

Vendredi 31 mai à 20 h 30

Monique-Marie Irhy : Les calices vides

Un recueil de poésie traduit en français par la poète Monique-Marie Ihry, sous le signe de la passion et de la démesure, envoûtant, parfois déstabilisant écrit par Delmira Agustini, une icône de la littérature latino-américaine emportée bien trop tôt par un destin tragique. En 1914, son ex-mari avec qui elle entretenait une passion charnelle clandestine lui tira deux balles dans la tête avant de se donner la mort. Elle n’avait que 28 ans !

Les Calices vides sont une ode à Éros, deux extrêmes oscillant entre rêve et réalité, cultivant les oppositions, revisitant les mythes antiques, adulant l’homme jusqu’à lui conférer un statut divin, le reléguant également sous le masque figé d’une statue de pierre silencieuse et soumise…

Le poète nicaraguayen Ruben Dario qu’elle considérait comme son professeur, la compara à Thérèse d’Avila, déclarant qu’elle était la seule après la sainte à s’exprimer en tant que femme. Il écrira :

« En paraphrasant la phrase de Shakespeare, on pourrait dire « That is a woman »,  car en tant que femme affirmée, elle dit ces choses exquises que l’on n’a jamais exprimées ». 

Après avoir fait des études de Droit et de Lettres, Monique-Marie IHRY a été enseignante et réactrice. Sa poésie est récompensée par de nombreux prix dont un Prix International en 2018 en Tunisie. Elle est aussi auteure de romans, traductrice et illustratrice. Elle fait partie de la Société des poètes français.

Libre participation

Samedi 1 juin 21heures


Inter Mezzo Paris, l’amour…, toujours, Paris sera toujours Paris…

De chansons en refrains, avec ce nouveau spectacle, InterMezzo nous convie à une ballade, à travers les âges, dans les rues de Paris, la ville des amoureux… 

Exposition éphémère de Jean-Yves Couesnon

Paris, l’amour…, toujours…, chanteurs et poètes, de tous temps ont célébré, la ville des amoureux, Inter Mezzo nous en délivre un large panorama…

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
            Et nos amours
       Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine

Participation 10 €

Réservation : 06 80 34 95 44 ou millepoetes@orange.fr

Le week-end à la Place des Arts : vendredi 24 mai à 20 h 30 : Atelier Philo, « la puissance du langage » Bernard Garcia ; le samedi 25 mai à 21 heures Marie-Christine Dhéron et Christine Mourlevat-Brunschwig :« Voyages »

Vendredi 24 mai 20h30

« Du discours à la science au dire du poète »

« La puissance du langage » Bernard Garcia, Atelier Philo

« Le philosophe, citait le poète comme un croyant cite l’écriture. »

(Paul de Man). À l’origine le langage était-il philosophique ou poétique ?

Heidegger, pensait : « C’est en s’alliant à la poésie que la pensée philosophique surmonterait l’épreuve de la vérité de l’être.» que nous en dira Robert Garcia, vers quelle autre voie possible son langage nous portera-il ?     

Pour  Montaigne «  toute  philosophie n’est qu’une poésie sophistique », où le mot « sophistique » nécessite d’être manipulé avec prudence. Il n’est point d’opposition : « Chacune fait la difficulté de l’autre. Ensemble, elles sont la difficulté même de faire sens. »

Libre participation

Samedi 25 mai 21heures

« Lorsque la poésie, l’image et la musique voyagent en osmose

Marie-Christine Dhéron et Christine Mourlevat-Brunschwig :« Voyages »

« Voyages », le nouveau récital de Marie-Christine Dhéron est une invitation au rêve qui nous appelle. Ses projections de photographies animent la toile de fond devant laquelle leur auteure lit de courts poèmes et des contes, en alternance avec des compositions musicales interprétées au violoncelle par Christine Mourlevat-Brunschwig.

Musique, paroles et images se répondent et dialoguent à propos de voyages réels ou inventés, éveillant cet imaginaire que chacun porte en soi….

Poète, Marie-Christine Dhéron fut remarquée par Jean-Pierre Rosnay, du « Club des Poètes » et Louis Amade, avant de décliner sa poésie à travers la photographie, témoignant ainsi des ses « traversée de miroirs » et de ses voyages. Elle obtint en 2016 le premier prix de la photographie de la ville de Limoges agglomération et le premier prix du concours « Contes et nouvelles » d’Europoésie parrainé par l’Unicef. Elle illustre, elle-même, ses recueils et se poésie se teinte de fantastique…

Violoncelliste, Christine Mourlevat-Brunschwig a débuté le violoncelle avec Eliane Magnan puis a obtenu la Médaille d’Or à l’unanimité à l’Ecole Nationale de Musique de Pantin-Romainville dans la classe d’Isabelle Veyrier. Elle obtient ensuite de nombreuses récompenses aux concours de l’UFAM, La Scène Française, Nérini… Sa vocation de chambriste et une curiosité l’ont conduite à aborder des répertoires variés. Musicienne sensible, elle se produit en soliste, duo, quatuor… et, participe à nombre d’évènements artistiques originaux… ticipation au frais 10 €

Participation 10 €

Le week-end à la Place des Arts : vendredi 10 mai à 20 h 30 « libre parole poétique scène ouverte », samedi 11 mai à 20 h 30 « Une vie une œuvre » Jean-Marc Dermesropian chante et dit « Louis Aragon »

Vendredi 10 mai à 20h 30

Libre parole poétique, scène ouverte… »

Une guitare, une chanson, un air de piano…,

Venez partager avec tous vos chansons, écrits ou vos poèmes préférés

En toute convivialité, le plaisir de la découverte, de l’écoute, du partage…

« Place des Arts » chacun doit pouvoir trouver un moment d’existence…    

Libre participation

…………………….

Samedi 11 mai 20h30

Une vie, une œuvre…Jean-Marc Dermesropian chante et dit « Louis Aragon »

Alors que la comédienne Édith Thénot déroule la biographie de « Louis Aragon » Jean-Marc Dermesporian chante dix-huit poèmes du poète mis en musique par Jean Ferrat, Léo Ferré et Georges Brassens et dit, sans l’ombre d’un pense-bête, onze poèmes extraits du « Roman inachevé », « La Diane française », « Le voyage en Hollande », « Le crève cœur »… 

Chants, musique et paroles… Jean-Marc Dermesporian et Édith Thénot nous content l’œuvre et la vie de Louis Aragon ; une histoire palpitante                    

Participation 10 €